|The Voice 3, bilan des audiences : des Auditions toujours prisées, des Battles et des Primes en chute

Devenue immédiatement une valeur sûre de TF1, la chaîne privée n'a évidemment pas hésité une seconde pour miser sur une troisième saison de The Voice (passant même de 12 épisodes en 2012 et 16 épisodes en 2013 à 18 épisodes cette année).
Et elle a eu raison, au vu de l'impressionnant bilan des audiences. Un bilan toutefois terni par des Battles, et surtout des Primes en chute par rapport aux deux précédentes saisons.
Décryptage.

Les auditions (6 soirées, du 11 janvier au 15 février 2014)


Tout commençait pour le mieux, avec pas moins de 9.81 millions de fans impatients pour les premières auditions. TF1 écrasait toute la concurrence et affichait une excellentissime part de marché de 40.5 %, grimpant à 58.9 % chez les ménagères, 62 % des 15-34 ans et 67 % des 15-34 ans. Un démarrage en trombe qui signe directement la meilleure performance historique de l'émission.
Par la suite, les 5 autres auditions ont conservé un excellent niveau, toujours au-dessus des 8 millions, vacillant entre 8.05 millions pour la 5e audition et 8.97 millions pour la 3e, soit des parts de marché toujours excellentes comprises entre 35.6 % (pour la 6e soirée) et 39.5 % (pour la 2e soirée).

Au final, les auditions affichent un bilan impressionnant de 8.76 millions de téléspectateurs, pour 38.2 % du public, et d'impressionnantes pointes chez les ménagères, 15-34 ans et 15-24 ans : 53, 56 et 60 %.
Un bilan étonnament stable par rapport à l'édition 2013, dont la phase des auditions affichait 8.80 millions de moyenne, et en légère hausse par rapport à la première édition en 2012 (8.68 millions).

Les battles (4 soirées, du 22 février au 15 mars 2014)


Traditionnellement, l'arrivée des battles marque le début de la baisse d'audience. Et cette 3e saison n'a pas dérogé à la règle, passant sous la barre des 8 millions dès les premières battles, puis sous la barre des 7 millions à compter des troisièmes, vacillant alors entre 6.73 et 7.44 millions (de 31.3 à 34.8 %).
Toutefois, avec une moyenne de 7.03 millions de téléspectateurs et 32.5 % du public, le résultat reste toujours excellent. Dans le détail, il est intéressant de noter que la moyenne des ménagères est passée devant celles des jeunes, avec 45 % des ménagères, contre 42 % des 15-34 ans et 44 % des 15-24 ans.

Comparativement aux saisons 1 et 2, la chute d'audience est plus sensible, avec une perte de 520 000 par rapport à 2013 et une perte de 860 000 par rapport à 2012.

Les épreuves ultimes (2 soirées, 22 et 29 mars 2014)


Grande nouveauté pour cette 3e saison, les épreuves ultimes ont réussi leur pari de maintenir l'audience après la chute des battles, avec même une légère remontée à 6.92 millions de curieux pour les premières épreuves (30.8 %), mais ne parvenant pas à enrayer la baisse des secondes épreuves (6.35 millions et 30.1 %).
Néanmoins, avec une moyenne de 6.63 millions et 30.5 %, le résultat reste toujours excellent. Des épreuves ultimes qui ont également permis aux jeunes de 15-24 ans de repasser devant les ménagères, avec 46 % contre 44 %. Les 15-34 ans affichent de leur côté 43 %.

Les primes (6 soirées, du 5 avril au 10 mai 2014)


Egalement traditionnelle, la chute d'audience accusée par les prime-time s'est même accentuée.
Ainsi, après un premier prime pourtant très encourageant (6.79 millions et 32.0 %), l'audience chutera sous les 6 millions jusqu'à la demi-finale, vacillant entre 5.34 et 5.74 millions. Notons d'ailleurs que The Voice a signé le 19 avril 2014 sa pire audience de son histoire, avec 5.34 millions et 26.6 %.
Il aura fallu attendre la finale du 10 mai 2014 pour retrouver la barre des 6 millions : mais avec 6.16 millions et 28.7 %, l'audience reste très bonne mais chute par rapport à la finale 2013 (- 793 000) et la finale 2012 (- 1.4 million).

Des primes qui auront été suivis en moyenne par 5.96 millions de téléspectateurs, soit 28.3 % du public, 36 % des 15-34 ans et 39 % des ménagères et 15-24 ans.
Un résultat toujours très bon, mais très loin des scores impressionnants du début de saison. Les primes affichent des scores bien plus traditionnels, et réduisent sensiblement l'écart avec les concurrentes directes (2.4 millions avec France 2, 2.6 millions avec France 3 et 3.4 millions avec M6), contre un écart impressionnant durant les auditions (5.5 millions avec France 3, 5.8 millions avec France 2 et 6.4 millions avec M6).

Bilan de la saison


Cette troisième saison de The Voice affiche une moyenne de 7.21 millions de téléspectateurs, soit 32.8 % du public, 45 % des ménagères et des 15-34 ans et 48 % des 15-24 ans.

Un bilan qui reste excellentissime pour TF1. Toutefois, il faut noter que la perte de vitesse accusée à compter des battles contraint cette 3e saison à afficher un bilan en chute par rapport aux éditions 2013 et 2012 : perte de 520 000 téléspectateurs par rapport à la saison 2 et 450 000 de moins par rapport à la saison 1.
Cöté cibles, la chute est en revanche bien moins prononcée, avec une perte de 2 points chez les ménagères, une perte de 1 point chez les 15-24 ans et de 1 point chez les 15-34 ans.

Les 18 After


Afin de prolonger le succès du prime-time, TF1 a de nouveau misé sur les The Voice, la suite.
Ces after sont également touché par la chute des audiences. Malgré le carton du premier after, à 4.9 millions (et 33 %) et de 2 autres au-dessus des 3 millions, les 15 autres stagneront autour de 2 millions (entre 19 et 26 %) ; l'after de la finale n'échapera pas non plus à ce phénomène, devant même se contenter d'un maigre 19 % face à la fin de l'Eurovision.

Au final, les 18 after ont rassemblé une moyenne de 2.7 millions de téléspectateurs, soit 23 % du public (et 30 % des ménagères).
La chute est d'un demi-million de téléspectateurs en un an (et 2 points), et est bien plus impressionnante par rapport aux after de 2012, en perdant pas moins de 1.4 million (et 6 points).

... du côté de la concurrence


Malgré sa baisse, The Voice 3 n'a pas cessé de dominer (voire écraser) toutes sortes de concurrences.
Ainsi, en moyenne sur les 18 soirées, pendant que TF1 affichait une moyenne de 7.2 millions, France 3 s'en sortait le mieux (notamment grâce à ses téléfilms policiers du terroir) avec une moyenne de 3.3 millions, contre 3.2 millions pour les divertissements de France 2 (qui a toutefois franchi les 4.5 millions à deux reprises grâce au football) et 2.6 millions pour M6 (avec notamment 15 soirées Hawaii Five-0).

En seconde partie de soirée, l'écart est en revanche bien moindre face à On n'est pas couché sur France 2, qui fédérait une moyenne de 22 % du public, contre 23 % pour les After de TF1. Toutefois, il faut noter que la grande différence de durée entre les deux programmes complique cette analyse ; une différence qui se ressent sur la moyenne en téléspectateurs (2.7 millions pour TF1 contre 1.7 million pour France 2).

Nul doute que ce bilan qui reste excellent convaincra TF1 de commander une 4e saison.



Sources : Médiamétrie


Recommandez cet article


Réagissez sur cet article

Dimanche 11 mai 2014
Par Guilhaume Nistasos




Les 10 dernières news

© Fan2tv.com - 2003 / 2017

Fan2tv sur Twitter - Contact - Mentions légales - Hébergeur - Historique
©Médiamat-Médiamétrie (France), ©Nielsen (Etats-Unis), ©CIM (Belgique), ©Programme-tv.com (Programme télé)

Plan du site :
Audiences France - Top 100 France - Top des audiences par chaîne - Classement France - Bilans des audiences -
Génériques TV - Histoire de la Télé - Fil info France - Radio - Box Office -
Encyclopédie de la télévision : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - 0-9
Euro 2012 de football - The Voice, la plus belle voix - Secret Story - Koh-Lanta - Pékin Express - X-Factor - Familles d'Explorateurs - Carré ViiiP - Danse avec les stars