|Les 10 ans de la télé-réalité (5/8) : Greg, Marjolaine, Qui veut épouser mon fils, le Bachelor, ... quand l'amour s'en mêle

Après avoir exploré l'enfermement, l'aventure et la musique, la télé-réalité ne pouvait pas se priver du fonds de commerce de l'amour.
Comme pour l'enfermement, c'est M6 qui ouvra le bal, en mai 2003 avec Olivier Siroux, alias Le bachelor, gentleman célibataire.
Importé des Etats-Unis, les téléspectateurs découvrent pour la première fois que la quête d'amour peut elle aussi faire l'objet d'une télé-réalité. Le Bachelor était présenté comme un véritable prince charmant à qui la vie lui avait sourit et apporté la réussite dans les affaires et, qu'arrivée à la trentaine, espérait trouver l'âme sœur. Une jolie histoire qui enivrera jusqu'à 4.4 millions de téléspectateurs, dont 37 % des ménagères et 50 % des jeunes.

La première télé-réalité basée sur la quête d'amour ressemblait donc à un vrai roman à l'eau de rose mais, rapidement, les télévisions se sont aperçues que ce concept était extensible à l'infini, se présentant encore aujourd'hui comme l'un des genres les plus porteurs en télé-réalité.

En juin 2003, TF1 met déjà fin au conte de fée avec Greg le millionnaire. Il s'agit de la première télé-réalité où les téléspectateurs vont être complices de la production et pourront se délecter du mensonge concoctée par cette dernière.
En effet, en apparence, Grégory Basso était présenté comme un véritable homme parfait, séduisant et riche ; la réalité était toute autre. Acteur, Greg devait faire croire aux filles qui le courtisaient que tout lui avait réussi, jusqu'au coup de grâce, le moment où les téléspectateurs découvrent avec bonheur la supercherie et les réactions très diverses des candidates : Greg n'est qu'un acteur sans un sou. Si certaines filles l'ont plutôt bien pris, notamment Marika, jeune femme de 23 ans choisie par Greg, Marjolaine, présentée comme une fille plutôt vénale à l'époque l'avait très mal pris.
Véritable starlette du show, elle décrochera même sa propre émission durant l'été 2004 sans se douter que la production aller lui jouer un second tour. En effet, ses 15 prétendants étaient de faux millionnaires.
Ces deux premières émissions mêlant amour et mensonge reçurent un bon accueil de la part du public avec 36 % pour Greg puis 30 % pour Marjolaine.

Tandis que le Bachelor entamait sa 3e et dernière saison sur M6, TF1 remettait le couvert durant l'été 2005 avec Mon incroyable fiancé, certainement la plus célèbre télé-réalité basée sur l'amour.
Les téléspectateurs faisaient la connaissance d'Adeline Toffoli et Laurent Ournac. Ce dernier, acteur de son état au physique peu attirant devait faire croire à sa future belle-famille qu'ils comptaient se marier. Au summum de l'art de tricher et mentir, Laurent Ournac était affublé d'une famille peu reluisante aux goûts et mœurs spéciaux.
Tous des acteurs et complices. Mais les téléspectateurs étaient témoin d'un second secret : Adeline, qui pensait tout simplement participer à un jeu, était elle aussi dupée puisque la finale fut l'occasion pour elle de découvrir que Laurent Ournac, alias Laurent Fortin dans l'émission, était un acteur.
Toutes ces péripéties ont passionné les téléspectateurs, et la télé-réalité amoureuse a atteint le paroxysme de la duperie bon enfant devant des millions de téléspectateurs. Tenez-vous bien, l'épisode final diffusé fin août et en seconde partie de soirée a fédéré par moins de 8.9 millions de téléspectateurs, avec un pic à 10.3 millions à 23h et une part de marché extraordinaire de 52.1 % ; un score exceptionnel, que nombre de télé-réalité aimeraient bien réaliser, même en plein prime-time.
Il faut souligner qu'à l'exception des chanteurs issus de télé-réalité musicales, Laurent Ournac est sans conteste le participant d'une télé-réalité à s'en être le mieux sorti. Aujourd'hui, il est même le héros de sa série Camping Paradis.

Maintenant que le sommet de la duperie fut atteint en à peine 3 étés, et que le Bachelor de M6 allait rejoindre les archives télévisuelles, il fallait aux chaînes trouver un nouveau concept.
C'est M6 qui, une nouvelle fois, réagira le plus promptement en proposant dès 2006 L'Amour est dans le pré. Véritable retour aux valeurs saines et traditionnelles, avec une once de terroir pour assaisonner le tout, l'Amour est dans le pré se présente comme le premier speed-dating géant de la télévision, proposé à des fermiers en mal d'amour.
Après un timide démarrage, l'émission enregistre, six saisons plus tard, un véritable succès atteignant les sommets en 2009 et 2010.

Les téléspectateurs Français friands d'amour et de télé-réalité n'auront donc que de l'herbe à se mettre sous la dent pendant 3 longues années.
Absente du genre depuis Mon incroyable fiancé, TF1 se relance dans la quête de l'amour, par la petite porte, avec une émission diffusée en troisième partie de soirée : Love & Bluff : qui de nous 3 ?. Dernière émission pour Flavie Flamant, ex-star de TF1, ce dating mêlant tranquillement secret et amour n'a pas réellement marqué les esprits.
Diffusée durant l'été 2009, le ou la candidat(e) devait passer une journée avec ses 3 prétendants, mais un seul était célibataire ; l'autre était marié et le dernier homosexuel.

Maintenant que les téléspectateurs sont repus de télé-réalité amoureuse, il faut trouver des concepts plus innovants. C'est ce que fera un an plus tard TF1 en diffusant durant l'été L'Amour est aveugle, mélange de Big brother et du Bachelor. Sans grand succès d'audience, l'émission entraînera cependant ses 3 millions de fidèles dans la fameuse salle noire, seul lieu où les hommes et les femmes pourront se découvrir et choisir l'élu de leur cœur uniquement par le toucher et la parole ; une occasion pour certains de dévoiler leurs bons côtés en dépit d'un physique peu attrayant et pour d'autre d'avoir des mains très balladeuses.
En somme, ce concept sans grande prétention a satisfait les téléspectateurs et TF1 qui projette une seconde saison.

Mais depuis 2005 et Mon incroyable fiancé, les amateurs du genre attendaient le gros concept innovant. TF1 le proposera fin 2010 avec le sulfureux Qui veut épouser mon fils ?. A cent lieues du romantisme du Bachelor ou de la bonne humeur des Fortin, des mères prêtes à tout pour marier leur Tanguy de fils vont participer activement à la quête d'amour de leur rejeton.
Très controversé par la presse et la critique (donc mission réussie pour TF1), les Giuseppe, Marie-France, Karine, Samira et autre Alban, Benjamin, Alexandre et Florent ont cherché l'amour devant près de 4 millions de fans chaque vendredi soir. Succès d'audience, TF1 commanda une autre saison.

La télé-réalité basée sur la quête d'amour est l'un des genres les plus appréciés par les téléspectateurs, car proche de la vie quotidienne et des soucis de tous les jours.
Et quand le mensonge s'associe à l'amour, parfois indissociable comme dans la vraie vie, le succès s'amplifie, les fans affluent. Mais comme une malédiction, ce genre de concept ne doit se limiter bien souvent qu'à une seule saison car, comme un soufflet, une fois l'événement passé, les candidats ne seront plus crédules et les téléspectateurs déjà lassés. Revers de la médaille.



Réagissez sur cet article

Samedi 30 avril 2011
Par Guilhaume Nistasos


© Fan2tv.com - 2003 / 2017

Fan2tv sur Twitter - Contact - Mentions légales - Hébergeur - Historique
©Médiamat-Médiamétrie (France), ©Nielsen (Etats-Unis), ©CIM (Belgique), ©Programme-tv.com (Programme télé)

Plan du site :
Audiences France - Top 100 France - Top des audiences par chaîne - Classement France - Bilans des audiences -
Génériques TV - Histoire de la Télé - Fil info France - Radio - Box Office -
Encyclopédie de la télévision : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - 0-9
Euro 2012 de football - The Voice, la plus belle voix - Secret Story - Koh-Lanta - Pékin Express - X-Factor - Familles d'Explorateurs - Carré ViiiP - Danse avec les stars